Stage : modalités pratiques


Des stages sont possibles dans chacun des trois départements de l'IRPA:

  • Stage en Conservation-Restauration : Des places sont disponibles dans les ateliers suivants : peinture, peinture murale, sculpture en pierre, sculpture en bois polychromé, textiles, verre et décors des monuments historiques. Les stagiaires participent à un éventail de projets de conservation et de restauration à l’Institut, dans des églises et des musées. Avant toute intervention sur une œuvre d’art, ils examinent minutieusement la pièce qui leur est confiée et établissent une documentation complète. Ils participent également à la recherche technologique, matérielle et historique de l’objet dont ils assurent le traitement. Pour les examens et la recherche, ils sont encouragés à exploiter une variété de méthodes scientifiques telles que radiographie, réflectographie à l’infrarouge, examen de la fluorescence ultraviolette, microscopie binoculaire et analyses des échantillons. Sous la tutelle du chef d’atelier, ils apprennent à gérer leurs propres projets de recherche et de conservation-restauration et à développer leur capacité d’autonomie dans leur travail.
  • Stage en Laboratoires : Les stagiaires peuvent travailler dans l’une des spécialités suivantes : analyse des textiles, monuments, techniques picturales, techniques de datation (carbone 14 et dendrochronologie), analyse du papier. Ils exécutent des analyses scientifiques liées à l’étude des techniques et des matériaux des œuvres ainsi qu’aux produits utilisés dans la conservation-restauration. Des projets sont possibles dans le cadre d’une technique particulière d’analyse, de la recherche appliquée ou d’une combinaison des deux. Les stagiaires apprennent à utiliser divers appareils. Dans le cas des projets de recherche appliquée, il leur appartient de préparer au moins un article pour publication dans une revue de niveau international.
  • Stage en Documentation : Les stagiaires sont attachés à l'infothèque (gestion de la photothèque, de la bibliothèque, des dossiers d'oeuvres ou des archives). Ils apprennent l’utilisation du système d’archivage en introduisant des informations complètes dans la base de données ADLIB. Ils participent activement au travail d’inventaire et de recherche et collaborent à la gestion de l’accueil du public dans la salle de lecture.

Afin de compléter leur formation, les stagiaires assistent à une série de cours et de visites relatifs à la conservation-restauration, aux matériaux et techniques des œuvres d’art de nos régions et à la recherche scientifique à l’IRPA. Ces cours sont donnés par des spécialistes de l’Institut, selon leurs champs d’expertise respectifs, ainsi que par des conférenciers externes. Le programme est revu et adapté chaque année.

À la fin de la période de stage, les stagiaires sont priés de soumettre un rapport écrit détaillé. À ce moment, il leur est aussi demandé de présenter oralement aux membres du personnel leurs plus intéressants travaux de stage.

Le maître de stage et les autres collaborateurs font leur possible pour assurer aux stagiaires une formation de haute qualité pendant leur séjour à l’IRPA. La coordinatrice du programme de stage, Géraldine Patigny, est toujours disponible en cas de problèmes et de questions.

Les possibilités de stages varient d’une année à l’autre, en fonction des disponibilités des responsables, ainsi que des projets.