L'analyse MA-XRF pour authentifier des oeuvres

Trois spécialistes de l'IRPA, Steven Saverwyns (responsable du labo des peintures), Christina Currie (responsable de la cellule imagerie) et Eduardo Lamas (historien de l'art), viennent de publier un article sur l'utilisation d'un macro scanner de fluorescence à rayons X (MA-XRF) pour l'étude d'éventuels faux ou copies. 

La technique MA-XRF permet non seulement d'identifier une large gamme de pigments mais aussi de visualiser des compositions cachées, ce qui permet de comprendre l'histoire matérielle de l'oeuvre étudiée. L'article présente deux cas : l'étude d'une nature morte attribuée à Francisco de Zurbaran et un portrait de Jan Brant, attribué à
Pieter Paul Rubens ou à son école. L'analyse MA-XRF a, dans les deux cas, permis de faire toute la lumière !

Cliquez ici pour lire l'article (accès gratuit jusqu'au 10 décembre)