Les publications


Afin de faire connaître les résultats de ses activités, l’Institut royal du Patrimoine artistique édite plusieurs types de publications :

- La collection Scientia Artis regroupe des monographies, catalogues d'exposition ou actes de colloque qui rendent compte des résultats des recherches menées par l'IRPA ou des manifestations scientifiques qu'il (co)organise.

- Régulièrement, depuis 1958, le Bulletin présente les résultats des principales recherches et des interventions majeures de l'IRPA ainsi que des études de fond sur le patrimoine artistique de notre pays. L'appel à contributions pour le Bulletin 35 est ouverte.

- Le Centre d'étude des Primitifs flamands édite trois collections de publications scientifiques : Corpus, Répertoire et Contributions.

- L'Institut édite aussi d’autres publications.



PUBLICATIONS RÉCENTES

Between Carpentry and Joinery. Wood Finishing Work in European Medieval and Modern Architecture - Paru en décembre 2016

2016-05-13_105711_small

 

Sous la direction de Pascale Fraiture, Paulo Charruadas, Patrice Gautier, Mathieu Piavaux et Philippe Sosnowska
Institut royal du Patrimoine artistique, Bruxelles, 2016
Scientia Artis 12
Langue: anglais
270 pages, 100 illustrations noir/blanc et 100 illustrations en couleur
ISBN 978-2-930054-28-5
Prix : 45 €*
Table de matières
 (pdf)
Commander
 
En vente aussi à l'accueil de l'IRPA

Les études de second œuvre en bois dans l’architecture médiévale et moderne se concentrent trop souvent sur l’aspect structurel de la charpenterie. Between Carpentry and Joinery entend combler cette lacune en abordant ces finitions comme une source d’informations sur l’histoire du bâtiment, pour l’établissement d’une chronologie précise des phases de construction et pour une bonne appréhension des cultures matérielles et des modes d’habiter. Ce faisant, la frontière entre charpenterie et menuiserie s’avère souvent artificielle. Between Carpentry and Joinery plaide pour le développement d’une approche archéologique globale de l’utilisation du bois dans l’architecture afin d’appréhender l’organisation du bâtiment, la logique de sa construction et de son utilisation et, de façon plus générale, l’histoire complexe des bâtiments étudiés.

logos_sa12_-_400

D'une même main. Peintures murales du XVe siècle dans la principauté de Liège. Regards croisés sur la chapelle du château de Ponthoz et l'église de Bois - Paru en avril 2016

2016-05-13_105711_small

 

Sous la direction d'Ilona Hans-Collas. Avec contributions d'Anna Bergmans, Thomas Coomans, Estelle De Groote, Alain Marchandisse, Christophe Masson, Walter Schudel et Marina Van Bos, et la collaboration d'Helena Wouters.
Institut royal du Patrimoine artistique, Bruxelles, 2016
Scientia Artis
11
Langue : français, avec une contribution en anglais
431 pages, 364 illustrations et schémas en couleur
ISBN 978-2-930054-27-8
Prix : 60 €*
Table de matières
(pdf)
Commander

En vente aussi à l'accueil de l'IRPA

Deux ensembles de peintures murales du xve siècle, aussi exceptionnels que méconnus, sont ici au cœur d’une passionnante enquête pluridisciplinaire : ceux de la chapelle Saint-Hubert du château de Ponthoz et ceux de l’église Saint-Lambert de Bois (commune de Clavier, Wallonie, Belgique). Une équipe de spécialistes s’est plongée dans les décors peints de ces deux hameaux et a interrogé tous leurs aspects.

Mieux connaître le lieu et l’édifie, analyser les phénomènes d’altération des peintures murales, comprendre le rôle des commanditaires, identifier les images peintes et apprécier la facture du peintre sont au cœur des propos. Les observations et analyses chimiques menées in situ, l’exploitation d’une riche documentation totalement inédite et les comparaisons iconographiques et stylistiques ont livré de nombreuses réponses réunies dans cette double monographie.

Les indices convergent pour attribuer désormais à la même main d’artiste ou, tout au moins, au même atelier ces œuvres monumentales peintes vers 1460. Leurs prestigieux instigateurs sont le chanoine Wautier de Corswarem et le seigneur de Bois, soucieux de la mise en place de programmes savants qu’ils confient à un peintre de talent. Le choix des matériaux, la maîtrise technique, les thèmes iconographiques et la connexion vers d’autres milieux artistiques, notamment les manuscrits enluminés, sont autant d’aspects qui s’imbriquent, s’enrichissent mutuellement et qui attestent de liens interactifs entre l’artiste et les concepteurs.

D’une même main combine résultats scientifiques et pistes de réflexion pour offir une toute nouvelle vision de la production picturale du xve siècle liégeois.

 


Bulletin de l'Institut royal du Patrimoine artistique 34 - 2013-2015 - Paru en avril 2016

2016-05-13_105111_small

 

Institut royal du Patrimoine artistique, Bruxelles, 2016
Langues : Français et néerlandais
315 pages, 438 illustrations et schémas en couleur
ISSN 0085-1892
Prix : 45 €*

Table des matières (pdf)

Commander

Ce trente-quatrième opus du Bulletin de l’Institut royal du Patrimoine artistique, qui couvre les années 2013 à 2015, est une première à différents points de vue. Tout d’abord, les scientifiques de l’Institut, soutenus par le conseil scientifique, insistaient depuis longtemps pour que le Bulletin réponde aux critères auxquels doit satisfaire une revue scientifique si elle souhaite être mieux connue et davantage valorisée dans les classements internationaux. Pour atteindre cet objectif, un comité éditorial scientifique a été mis sur pied. Ses membres ont évalué chaque article introduit et les contributions sélectionnées ont ensuite été soumises à un peer review. Seules les chroniques, quelques courtes contributions de membres de l’IRPA concernant des projets de l’Institut, n’ont pas fait l’objet d’un peer review.

Une deuxième grande première est l’ouverture du Bulletin aux auteurs extérieurs, alors qu’auparavant tous les articles émanaient de chercheurs de l’IRPA. Ce numéro rassemble donc des articles sur des sujets très variés. Il y est question aussi bien d’oeuvres de l’Antiquité, du Moyen Âge et de la Renaissance, que d’architecture de la fin du dix-neuvième et du début du vingtième siècle.


 

E-book gratuit Frames and Supports in 15th- and 16th-Century Southern Netherlandish Painting

 

Auteur: Hélène Verougstraete
Contribution à l'étude des Primitifs flamands, 13
Institut royal du Patrimoine artistique, Bruxelles, 2015
Langue : anglais
710 pages, 700 illustrations et 1500 schémas 
ISBN 978-2-930054-26-1

Feuilletez l'e-book

Téléchargez l'e-boek (pdf)

 

Cet e-book gratuit est une référence importante pour les conservateurs-restaurateurs et les scientifiques qui étudient et traitent les tableaux de maîtres anciens. Il s’agit d’une étude actualisée basée sur la thèse de doctorat d’H. Verougstraete de 1989, rédigée alors en français avec des illustrations en noir et blanc. Le nouvel e-book a été intégralement traduit en anglais et contient plus de 2000 illustrations couleur et schémas en haute résolution. Le lecteur peut effectuer facilement des recherches et zoomer dans les photos.

L’étude technique d’H. Verougstraete est unique parce qu’elle forme la première source de documentation détaillée sur les peintures sur panneaux des Pays-Bas méridionaux avec cadres intégrés. Aux xve et xvie siècles, le support en bois et son cadre étaient souvent conçus comme un seul ensemble. Au fil du temps, ces deux éléments ont été séparés. Grâce à cette étude, les scientifiques et les conservateurs-restaurateurs disposent désormais d’un précieux guide pour le traitement structurel de supports en bois d’œuvres de cette période et pour le choix de cadres adaptés historiquement en cas de remplacement de cadres disparus. La première édition était en français et n’avait qu’un tirage limité, ce qui l’a rendue peu accessible. La nouvelle édition, élargie, traduite en anglais et accessible à tous gratuitement, permet de comprendre encore mieux comment les artistes travaillaient avec les artisans du bois pour la conception des panneaux de leurs peintures.

Ce projet a bénéficié du soutien de la Getty Foundation et du partenariat de l’UCL. Plusieurs institutions, parmi lesquelles les Musées de Bruges (Musea Brugge, Vlaams onderzoekscentrum voor de Kunst in de Bourgondische Nederlanden) et les Musées royaux des Beaux-Arts de Belgique, ont collaboré pour la documentation photographique.

 

* Frais de port non inclus.