Le laboratoire de datation carbone 14


La méthode de datation carbone 14 s'appuie sur deux piliers. D'une part, la décroissance radioactive se présente à une vitesse constante : pour une quantité donnée de carbone radioactif (carbone 14) la moitié disparaît au bout de 5 730 ans. Cela signifie que la moitié demeure toujours présente après 5 730 ans, après 11 460 ans, un quart, etc. D'autre part, le carbone 14 est fabriqué dans l'atmosphère et rejoint, via la photosynthèse, le cycle du carbone.

En termes simples, la méthode de datation consiste à mesurer la quantité de radiocarbone encore présente, à comparer ce résultat avec la quantité initiale de carbone 14 et, de là, grâce à la demi-vie, à calculer l'âge de l'objet en question.

Depuis 2013, l'IRPA dispose d'un appareil AMS dernière génération : un MICADAS (Mini carbon dating system). Cet accélérateur de particules couplé à un spectromètre de masse permet de mesure avec une grande précision et en seulement quelques heures de très petites quantités d'échantillons. La procédure complète, de la préparation de l'échantillon à sa mesure, se fait désormais à l'IRPA. Le laboratoire de datation par le radiocarbone de l'IRPA effectue des datations tant pour des recherches en archéologie ou en histoire de l'art qu'en géologie, et aussi bien pour des chercheurs belges qu'à l'étranger.

 

Voir la brochure d'information (pdf) 

 

Voir les principaux projets du Laboratoire de datation carbone 14

 

micadas_x062941_small_400_01

 

Soumission d’échantillon et banque de données

C14 Registration and database

Cliquez ici pour consulter la banque de données des datations radiocarbone effectuées par l’IRPA et pour introduire des échantillons à dater. Attention, pour demander une datation, vous devez également nous envoyer un bon de commande officiel.

 

 



Personne de contact : Mark Van Strydonck
mark.vanstrydonck@kikirpa.be