La cellule de conservation préventive

La conservation préventive est l’ensemble des dispositions prises pour créer un environnement optimal pour conserver et exposer des œuvres d’art de façon à ce que les œuvres soient protégées sans que l’on doive intervenir directement sur celles-ci. On empêche ainsi, ou du moins on ralentit, la dégradation des œuvres. Le but de la conservation préventive est donc de garantir et de maintenir l’état actuel des œuvres et de prévenir tout dégât.

Ces dispositions commencent en premier lieu par la régulation du climat (température et humidité relative), la régulation de la lumière, la lutte contre la pollution atmosphérique, les courants d’air, la saleté et la vermine, la protection contre les incendies et le vol, l’aménagement de dépôts et la production d’emballages spécifiques. En second lieu, la conservation préventive consiste à protéger les œuvres contre le vandalisme, les accidents, les problèmes techniques, les catastrophes et les risques liés aux guerres.

Veiller aux bonnes conditions de conservation et d’exposition est la façon la plus efficace de maintenir une collection.

Concrètement, la cellule de conservation préventive peut fournir :

- une évaluation générale des conditions de conservation d'une collection et de l'état réel des œuvres ;

- un contrôle des conditions environnementales (température, humidité relative, lumière) auxquelles est soumise une œuvre ou une collection ou un avis à ce sujet ;

- une étude in situ et des conseils concernant l'équipement adéquat pour conserver, manipuler et exposer des œuvres, sur la base d’une analyse des risques.

 

 

 

 

Voir les principaux projets de la Cellule de conservation préventive

image001_400_16

image001_400_18

                Personne de contact : Marjolijn Debulpaep - marjolijn.debulpaep@kikirpa.be