L'Institut royal du Patrimoine artistique


L'Institut royal du Patrimoine artistique, créé en 1948, fait partie des dix établissements scientifiques relevant des compétences du ministre fédéral de la Politique scientifique. Il se consacre à l’inventaire, l'étude scientifique, la conservation et la valorisation des biens artistiques et culturels du pays. Chargé d'une mission de recherche et de service au public, il constitue un instrument unique pour le patrimoine de notre pays, tant mobilier qu’immobilier.

Trois départements associent historiens de l'art, photographes, chimistes, physiciens et conservateurs-restaurateurs. La confrontation de leurs observations donne la possibilité de rassembler des données de référence et d’étudier les œuvres sous des angles divers : leur composition, leur évolution, le vieillissement des matériaux et les moyens d’y remédier. Tout traitement de restauration se basera sur cette pré-étude approfondie.

Nos spécialistes prodiguent des conseils aux chercheurs, gestionnaires de collections publiques et collectionneurs privés. L’Institut met également à la disposition du public une impressionnante infothèque. Véritable centre de documentation sur le patrimoine artistique de toute la Belgique, cette infothèque regroupe une photothèque qui compte, à l’heure actuelle, un peu plus d'un million de photographies et une bibliothèque spécialisée en histoire de l'art, ainsi que le fonds documentaire du Centre des Primitifs flamands. En outre, les publications, l’inventaire photographique et l’organisation de cours, congrès et séminaires reflètent le rôle que joue l’IRPA dans la valorisation du patrimoine et la diffusion d’outils pour les chercheurs et pour le grand public.

L’Institut abrite ainsi, en un seul endroit, des laboratoires, des ateliers de conservation-restauration, des ateliers photographiques et une infothèque ouverte au public. Son bâtiment, dont certaines parties viennent d’être classées, est le premier au monde dont la composition a été pensée pour faciliter la coexistence de cellules de travail très dissemblables et permettre une approche interdisciplinaire des œuvres d'art.

Si vous êtes gestionnaire de collections publiques, collectionneur privé ou chercheur et que vous possédez une oeuvre d'un grand intérêt patrimonial que vous souhaitez soumettre à l'expertise de nos spécialistes pour un conseil, des prises de vue photographiques, l'étude de cette œuvre ou un traitement de conservation et/ou de restauration, vous pouvez introduire une demande. L'IRPA évaluera l'intérêt de votre requête, se réservant le droit d'accepter ou de refuser le travail.

image002_38